samedi 28 mars 2015

Mémoire dans le Réseau (Irina 1.2)



Le pas était sauté. Elle se sentait bizarre. Le pas était sauté. Elle ne savait pas pourquoi. Il n’y avait peut-être pas vraiment de raison. Le pas était sauté. A vrai dire, tout s’était emboîté petit à petit et agencé pour. Ce plan a fait ses preuves et apparaît aujourd'hui comme une stratégie fiable pour pirater, torpiller, laminer son couple. Ce qui fait la réussite de cette statégie mêlant à la fois mon expérience personnelle et celle de nombreuses personnes se trouvant dans cette situation de désespoir amoureux, c’est la nausée du classique et du routinier, c’est l’envie de force, d’excitation, l’envie de folie au creux des jours ordinaires.

Elle parlait tout haut pour faire le point. Elle voyait les images se succéder aux images sur l'écran de la télé/ le son revint et quelques mots soudain tournoyèrent dans le salon - même si la situation vous paraît désespéré, vous pouvez sauver votre couple ! 
Vous vous êtes séparé(e) de votre partenaire ?
Vous pressentez une séparation imminente ? 
Peut-être même vivez-vous actuellement un chagrin d'amour ? 

Et puis aussi, se dit-elle, il n’y avait rien eu d’autre non plus à l’horizon pendant un sacré bon bout de temps. Le calme plat. La solitude à deux. On en était arrivé à vivre chacun côte à côte deux existences qui n’étaient que mélangées à l’occasion d’une soirée costume-tailleur-petit-four-champagne/ on en était arrivé à ce que nos deux vies en une s’essoufflent peu à peu, de représentation en soirée  et de cocktails en gala, derrière le masque impassible et brillants de nos alliances fichées à nos doigts.

Elle parlait tout haut pour faire le point. C’est l’ennui. A force d’être chaque nuit dos à dos, j’ai fini en loucedé derrière son dos. Chaque jour chaque soir c’était la  même musique. Je m’ennuyais. Le boulot/ rentrer/ se parler à peine quand on se voit/ si on se voit/ c’était/c’est chaque fois la même musique. Le pas était sauté.

Je me confie à vous, j’espère que vous n’êtes pas déçu.
Pas trop déçu.

69% des femmes sont infidèles.
Mais s'il apprenait que je viens de le tromper, mon mari  me tuerait.

Il avait juste fallu une soirée, tout avait été si simple.
Tout avait été si simple, et tout était si compliqué maintenant.

Irina se mit debout à la fenêtre ouverte le regard dans le vide plongé dans le noir entre les pointillés luminescents sous la lune gelée.

Quelque part dans la ville brillait son appartement.
Tout était si compliqué maintenant.
  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire